Mobilité durable : définition

Qu’est ce que la mobilité durable ?

La mobilité durable désigne la conception, la mise en place et la gestion de modes de transport peu ou non polluants pour l'environnement, en particulier qui contribuent moins aux émissions de gaz à effet de serre.

La mobilité durable est la bonne pratique à la fois pour l’environnement, l’économie et la société.

Types de déplacements ou véhicules concernés par la mobilité durable

La mobilité durable ne concerne pas un seul type de transport. Les modes de transport concernés incluent :

  • Bicyclette et autres cycles, patinage à roulettes, trottinette, skateboard…  Ou autrement dit, les véhicules à propulsion humaine ;
  • Les transports motorisés ou assistés qui ont un impact faible sur l'environnement (véhicules dits « propres ») ;
  • La marche à pied ;
  • Le vélo et les véhicules dérivés du vélo (vélomobiles, vélo-taxis ou vélo cargos, les gyropodes) ;
  • Les transports en commun et le covoiturage...

Pour les longues distances, on retrouve des solutions anciennes rénovées :

  • Ballon dirigeable essentiellement pour les charges lourdes ou volumineuses ; 
  • Bateau à voile ou équipé de panneaux solaires ;
  • Des avions ou véhicules solaires, domaine relevant encore de la recherche.


L’intermodalité, qu’est-ce que c’est ?

L’intermodalité est un concept au service de la mobilité durable, surtout pour les moyennes et longues distances. Elle consiste à utiliser plusieurs modes de transport au cours d’un même trajet. Elle optimise les équipements de transport en favorisant les synergies et améliore l’accessibilité dans l’espace comme dans le temps.

Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), « Dès que cela est possible, mieux vaut prendre le train que la voiture », pour des raisons d'économie d'énergie et de qualité de l'air.

Les enjeux de la mobilité durable : tous pour une mobilité décarbonée !

Les problématiques environnementales sont de plus en plus présentes dans nos vies, qu'il s'agisse du réchauffement climatique, des émissions de CO2 ou de toutes les problématiques internationales qui doivent être traitées pour construire le monde de demain.  Alors quels sont les principaux enjeux de la mobilité durable ?

  • Réduire la pollution de l’air pour améliorer la santé des habitants ;
  • Révolutionner le mode de transport urbain ;
  • Faciliter les déplacements individuels et collectifs du quotidien en développant notamment une palette complète de services de mobilité ;
  • Réduire l’usage des véhicules ;
  • Optimiser les circuits de la logistique urbaine.


Le vélo : le moyen de déplacement le plus favorisé pour la mobilité durable en ville

Avec la crise sanitaire, le vélo est devenu en quelques mois un incontournable de la mobilité du quotidien comme le confirme une étude nationale réalisée par Worklife.

Le vélo présente un moyen de déplacement garantissant 4 avantages majeurs : économies d’énergie, peu dangereux, occupant peu d'espace et bon pour la santé comme une alternative de sport !

Le vélo est éligible au forfait mobilité durable. La carte Worklife est une solution qui facilite la mise en place du forfait mobilité durable et permet de financer tous les transports en commun et l’ensemble des acteurs de la mobilité durable sur le territoire (vélo, covoiturage...).

=> Tout savoir sur le forfait mobilité durable


Les bénéfices d’une politique de mobilité durable en entreprise

Pour l’entreprise, la mobilité durable représente un investissement et un engagement fort dont les conséquences peuvent être très positives. Les opportunités économiques, sociales et environnementales sont nombreuses et il ne faut pas hésiter à mettre en œuvre un plan de mobilité dans la politique RSE de l’entreprise.

Les bénéfices sont multiples, on retrouve souvent :

  • Sur le plan économique : diminution des coûts liés aux déplacements des collaborateurs en optimisant le transport, surtout pour la structure des entreprises qui ont une activitée principalement commerciale.
  • Sur le plan social : en optimisant le trajet domicile-travail des employées, en leur assurant moins de stress, une optimisation du temps et un meilleur confort. 
  • Sur le plan environnemental : en limitant ce qui nuit à la qualité de la vie (bruit, pollution, etc.)


Quelles sont les actions à mettre en place pour une politique de mobilité durable en entreprise ?

Comme indiqué précédemment, il faut bien analyser la situation et mettre en place un plan structuré pour la mobilité durable. Il est possible de : 

  • Favoriser le covoiturage et l'autopartage : créer un espace sur les outils de communication interne au sein de l’entreprise, dédié au service de covoiturage et l’autopartage.
  • Promouvoir le télétravail, si applicable, à raison d’un ou deux jours par semaine.  Durant la crise de Covid-19, le télétravail a fait preuve de plus de productivité pour beaucoup de personnes et surtout, une meilleure conciliation vie personnelle / vie professionnelle en économisant le temps du trajet domicile-travail.
  • Faciliter l’accès aux modes de transport doux comme le vélo et la trottinette.  
  • Favoriser l’usage de transports communs. Si un grand nombre de salariés font le même trajet (tout ou partie), la création d’une navette d’entreprise peut être une solution d’action qui s’inscrit dans la politique de mobilité durable.


Finalement, la sensibilisation des salariés à repenser leur façon de se déplacer reste l’une des priorités pour qu’une politique de mobilité durable soit une réussite au sein de l’entreprise.

La mobilité durable est une vision future qui projettera ses énormes bénéfices sur le long terme.


Autres articles recommandés